Introduction:

La saison de Noël offre une merveilleuse occasion de témoigner notre amour et notre appréciation envers les autres en offrant des cadeaux.
Toutefois, en raison du matérialisme qui accompagne souvent cette célébration, certains chrétiens se demander si cette pratique a une base scripturaire. Bien que le mercantilisme a corrompu cette tradition dans une certaine mesure, ce n’est pas pour autant une raison d’abandonner la pratique d’offrir des cadeaux. Il n’existe aucun autre moment de l’année où nous pouvons librement faire preuve de générosité pour les autres. La naissance, la vie et le ministère du Christ ont été illustrés par des dons. Nous devons aussi être des donneurs joyeux.

Lecture de Luc 2.1-20

En ce temps-là, l’empereur Auguste publia un édit qui ordonnait le recensement de tous les habitants de l’Empire.
Ce recensement, le premier du genre, eut lieu à l’époque où Quirinius était gouverneur de la province de *Syrie.
Tout le monde allait se faire recenser, chacun dans la localité dont il était originaire.
C’est ainsi que Joseph, lui aussi, partit de *Nazareth et monta de la *Galilée en *Judée, à Bethléhem, la ville de *David: il appartenait, en effet, à la famille de *David.
Il s’y rendit pour se faire recenser avec Marie, sa fiancée, qui attendait un enfant.
Or, durant leur séjour à Bethléhem, arriva le moment où Marie devait accoucher.
Elle mit au monde un fils: son premier-né. Elle lui mit des langes et le coucha dans une mangeoire parce qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la pièce réservée aux hôtes.
Dans les champs environnants, des bergers passaient la nuit pour garder leurs troupeaux.
Un *ange du Seigneur leur apparut et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Une grande frayeur les saisit.
10 Mais l’ange les rassura:
—N’ayez pas peur: je vous annonce une nouvelle qui sera pour tout le peuple le sujet d’une très grande joie.
11 Un *Sauveur vous est né aujourd’hui dans la ville de David; c’est lui le *Messie, le Seigneur.
12 Et voici à quoi vous le reconnaîtrez: vous trouverez un nouveau-né dans ses langes et couché dans une mangeoire.
13 Et tout à coup apparut, aux côtés de l’ange, une multitude d’anges de l’armée céleste qui chantaient les louanges de Dieu:
14 Gloire à Dieu au plus haut des cieux!
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.
15 Quand les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent l’un à l’autre:
—Allons donc jusqu’à Bethléhem pour voir ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître.
16 Ils se dépêchèrent donc d’y aller et trouvèrent Marie et Joseph avec le nouveau-né couché dans une mangeoire.
17 Quand ils le virent, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant.
18 Tous ceux qui entendirent le récit des bergers en furent très étonnés.
19 Marie, elle, conservait le souvenir de toutes ces paroles et y repensait souvent.
20 Les bergers s’en retournèrent, louant et glorifiant Dieu au sujet de tout ce qu’ils avaient vu et entendu: c’était bien ce que l’ange leur avait annoncé.

La naissance de Jésus a été caractérisée par le don.

Tous ceux qui ont participé à l’histoire de Noël ont donné quelque chose :

Marie a fait don de sa personne et de sa réputation

Elle mit volontiers son corps au service de Dieu pour la naissance du Fils de Dieu. En outre, parce qu’elle n’était pas mariée, elle a offert sa réputation. Bien que son engagement à Joseph était aussi contraignant que le mariage, se trouver enceinte avant la cérémonie proprement dite aurait été la preuve de l’adultère et une raison valable pour la lapidation .

César Auguste a fait don d’un décret

L’empereur romain édicta un recensement pour accomplir son plan de taxer toutes les personnes. Bien qu’il pensait que c’était son idée, Dieu a tout simplement utilisé cette circonstance pour accomplir Son dessein divin. Les prophéties disait que le Messie serait né à Bethléem, mais Marie et Joseph vivaient à Nazareth.

L’aubergiste a fait don d’une écurie

Quand Marie et Joseph sont arrivés à Bethléem, le village était tellement bondé de monde à cause du recensement qu’il n’y avait aucun endroit pour la loger et lui permettre de donner naissance. Bien que l’auberge était pleine, l’aubergiste a donné ce qu’il avait – une place dans l’étable – pour accueillir la naissance de Jésus. Dans tous les aspects de la vie de Jésus, nous pouvons nous identifier avec Lui – de son humble arrivée sur terre à sa vie de famille ordinaire à sa profession de charpentier.

L’ange du Seigneur a fait don d’une annonce

La première annonce de la naissance du Christ a été délivrée par un ange glorieux à un groupe de simples bergers. Après avoir entendu l’annonce et l’emplacement de la naissance, les bergers sont accourut trouver le bébé dans une crèche avec Marie et Joseph à ses côtés.

Les bergers ont donné leur témoignage

Après avoir vu le Messie, ils ne pouvaient pas garder cette nouvelle extraordinaire pour eux-mêmes, mais dire à tout le monde ce qu’ils avaient vu et entendu. Cependant, ceux qui ont entendirent la nouvelle furent seulement dans l’étonnement, ils n’essayèrent pas de voir Jésus.

Les sages donnèrent des cadeaux et adorèrent Jésus

Ils étaient probablement des astrologues ou des philosophes venus de Perse. Lorsque cette étoile attira leur attention, ils firent un long voyage pour trouver le Roi nouveau-né des Juifs. Quand ils trouvèrent Jésus, ils se prosternèrent devant lui et offrirent de l’or, de l’encens et de la myrrhe.

Dieu donna son Fils unique

Le plus grand cadeau de tous vient de Dieu le Père qui envoya son Fils dans le monde afin d’être offert en sacrifice pour nos péchés. Quel cadeau extraordinaire Dieu nous a donné en son Fils, Jésus !

Quand Jésus commença son ministère, tous les événements de sa vie furent une démonstration de générosité.

Il donna de lui-même dans l’enseignement de la vérité

Jésus commença à partager la vérité à l’âge de douze ans. Il s’assit dans le temple avec les pharisiens et les sadducéens, posa et répondit à des questions .

Il donna de son temps

Depuis le temps où il était un garçon jusqu’à ce qu’il ait trente ans, il étudia les Écritures, écouta dans la synagogue, et a appris de ses parents afin qu’il soit entièrement équipé pour commencer son ministère de l’enseignement de la Parole de Dieu.

Il donna la guérison des malades

Partout où il allait, Jésus guéri d’innombrables personnes et chassa des démons. Il n’était jamais trop occupé pour s’arrêter où répondre à leurs besoins.
Lorsque Bartimée entendit Jésus passer, il l’appela bruyamment à Lui (Marc 10:47-49). Bien qu’il était un mendiant aveugle, pauvre et sans valeur aux yeux des autres, Jésus s’arrêta et le guérit. Même si nous nous sentons sans importance, christ a toujours le temps pour nous écouter, pour répondre à nos prières, afin de pourvoir à nos besoins.

Il a donné de lui-même dans la formation de douze disciples.

Bien que Jésus enseigna et s’occupa de la foule, son ministère principal était auprès de ses douze disciples. Sachant qu’ils allaient se voir confier la tâche de prêcher l’Évangile au monde entier, Jésus les forma pendant trois ans (Matthieu 28:19-20). Après que le Saint-Esprit les remplit, ils effectuèrent fidèlement la mission que Jésus leur avait donnée. Aujourd’hui, nous avons la même mission et la même puissance du Saint-Esprit pour donner le message du salut à ceux qui sont perdu.

Il donna son amitié

Jésus Lui-même s’est toujours intéressé à la vie des autres. Quand il alla à la maison de Marie, Marthe et Lazare pour se reposer, il continua à donner de lui-même pendant que Marie était assise à Ses pieds pour écouter ses paroles.

Nos vies aussi devraient être caractérisées par le don aux autres

Un vrai disciple de Jésus est une personne qui se donne – pas uniquement à Noël, mais tout au long de l’année. La générosité fait partie de notre identité en Christ et devrait être notre réponse naturelle aux bénédictions et aux provisions de Dieu. Nos dons réguliers nous rappelle qu’il est la source de tout ce que nous avons. L’église du Nouveau Testament a montré l’exemple du Don en partageant leurs biens et possessions avec les autres (Actes 4:32).
Certaines choses que nous pouvons retenir sur la générosité sont:

Si nous donnons généreusement, nous récoltons généreusement

Dans 2 corinthiens 9:06, Paul nous rappelle que notre générosité, ou le manque de générosité, affecte notre avenir en quelque sorte.

Nous devons partager l’Evangile aux autres autant que possible

De tous les dons que nous avons reçu, le don de la vie éternelle est de loin le plus précieux. C’est pourquoi nous devons être prêts à dire aux autres ce que Jésus a fait dans nos vies. La saison de Noël est un moment opportun pour partager le cadeau le plus précieux de tous. Nous ne saurons jamais comment notre témoignage affectera une personne tant que nous ne prenons la parole.

Conclusion

Quelle est votre attitude à l’égard des cadeaux de Noël?
Avez-vous laissé le matérialisme et le mercantilisme du monde voler votre joie et votre générosité?

Que pouvez-vous faire ce Noël afin de donner au-delà de votre propre maison?
Que pourriez-vous offrir à quelqu’un dans le besoin? Quels cadeaux pouvez-vous offrir qui sont sans frais?

Y a-t-il quelque chose qui vous empêche d’offrir à quelqu’un le message de l’Evangile à Noël?
Que pouvez-vous faire pour surmonter cet obstacle?

Traduction de « Christmas : Teaching us to give, Dr Charles Stanley, In Touch Ministries. »